La maîtrise des différentes étapes du Poker Omaha et ses règlements optimisent la chance des participants. En effet, ce ne sont que des bases, mais la capacité évolue au fur et à mesure que l’on pratique le jeu.

Il existe cinq étapes principales dans le Poker Omaha. La première étape c’est le préfolp, dans lequel chaque participant obtient quatre cartes de poche. En effet, la distribution de ces cartes commence à partir du moment où les blindes sont placées. Par ailleurs, la première opération est effectuée par le joueur qui se situe à côte du donneur, dans le sens des aiguilles d’une montre. Dans ce cas, il peut choisir entre suivre, relancer ou se coucher. Par ailleurs, pendant les deux premiers tours, la valeur de la mise doit être obligatoirement égale à la mise minimale pour toutes les relances. La seconde étape c’est le Flop, durant lequel le croupier partage les trois cartes communes. En effet, la face de ces trois cartes est visible au centre de la table. Une autre tour de mise succède cette distribution. En effet, l’appellation Flop vient de cette étape. Concernant la mise et la relance, elles doivent respecter la mise minimale établie avant la partie. La troisième étape c’est le Turn ou tournant. En effet, le croupier partage la quatrième et l’avant dernier carte commune toujours au milieu de la table. Cette étape est suivie du tour de mises et respecte toujours le plafond de la mise. La quatrième étape c’est le river ou la rivière. En général, le croupier répartit la dernière carte visible au centre de la table. Elle est suivie du dernier tour de mise qui respecte toujours la limite supérieure des mises. Le cinquième et dernière étape c’est le Showdown ou l’abattage. Après la fin de la mise en place des paries, les joueurs montrent leur main pour connaitre le vainqueur. En effet, c’est celui qui dispose la meilleure combinaison remporte la partie.